Netflix a surpris au deuxième trimestre, mais pas de manière positive, après tout, le service de streaming a perdu près d’un demi-million d’abonnés. Bien qu’elle maintienne sa position de leader et que le nombre de ses abonnés soit impressionnant, nous pouvons constater un retournement de situation sur le marché du streaming. D’ailleurs, la guerre prend de l’ampleur, chaque jour un nouveau service apparaît, chaque jour une nouvelle option et les prix ne cessent d’augmenter, ce qui fait que le budget se resserre et que nous devons choisir entre l’un et l’autre.

Netflix a même fait une déclaration sur le nombre d’abonnés qu’il a perdus :

“Nous avons terminé le trimestre avec plus de 209 millions d’abonnements payés, ce qui est légèrement supérieur à notre projection. La pandémie a créé quelques problèmes dans la croissance de nos membres (une croissance plus élevée en 2020, une croissance plus lente cette année), qui progresse.”

Le marché VOD Streaming est en difficulté du

Le différend risque de s’amplifier encore plus maintenant que les prix ont été réajustés. Même si Netflix tente de rassurer ses actionnaires, nous garderons un œil sur tous ses bilans.

À propos des réajustements de prix, nous avons indiqué ci-dessous comment c’était et comment c’est maintenant :

Basic (1 écran) : de R$ 21,90 à R$ 25,90 ;
Standard (2 écrans, qualité vidéo Full HD) : de R$ 32.90 à R$ 39.90
Premium (4 écrans, qualité vidéo en Ultra HD, HDR, Dolby Atmos) : de R$ 45,90 à R$ 55,90 ;
Plus tôt, le PDG de Netflix, Reed Hastings, avait parlé de ses principaux concurrents ;

Qui fait concurrence à Netflix ?

Qui est en concurrence avec Netflix ?


“Notre principal concurrent en termes de temps d’écoute est la télévision linéaire. Le deuxième plus important est YouTube, qui est considérablement plus important que Netflix en termes de temps de visionnage. Et Disney est considérablement plus petit – nous sommes au milieu du peloton. Jusqu’à présent, nous ne pouvons déceler aucun changement réel dans l’environnement concurrentiel.”