Le carbone altéré ne sera pas renouvelé pour une troisième saison. Selon le site web de Deadline, la décision d’annuler la série avait été prise depuis avril et n’a aucun lien avec la pandémie de Covid-19, ce qui a conduit à l’annulation d’autres productions de la plateforme telles que The Society et I am Okay With This.

Ainsi, la deuxième saison de la série cyberpunk devient la dernière. Altered Carbon a débuté en 2018 en pariant sur une intrigue de haut niveau sur l’atteinte de l’immortalité par la technologie. Netflix a décidé d’annuler la série écrite par Laeta Kalogridis, après avoir conclu que le nombre de téléspectateurs ne compensait pas les coûts de production.

La série était loin de faire l’unanimité parmi les critiques, qui ont loué l’imagination d’Altered Carbon et ont constamment pointé du doigt la conduite problématique de son sous-intrigue policière comme étant le principal échec de l’intrigue.

Cette série, qui se déroule en 2384, se déroule dans un avenir où la technologie a évolué au point de garantir “l’immortalité de la conscience” à ceux qui peuvent la payer. Ainsi, les êtres humains au corps synthétique, habités par des esprits séculaires, deviennent une réalité. Il convient de rappeler que la série est une adaptation du roman du même nom de Richard K. Morgan.

Autres annulations
Comme mentionné ci-dessus, Netflix a récemment annulé deux autres séries originales : The Society, créée par Christopher Keyser et I am Not Okay With This, de Charles Forsman. La pandémie de coronavirus a été la raison de l’annulation des deux productions. L’annonce de la fin de leurs parcelles respectives est intervenue au moment où tous deux se préparaient à entrer en deuxième année.

Bien que les productions aient été relativement bien accueillies par le public et les critiques, des sources entendues par Deadline ont déclaré que Netflix avait pris les dernières décisions en matière de réduction des dépenses. La plateforme de streaming a souffert de l’augmentation des dépenses exigées par les mesures de santé pour contenir le Covid-19 sur les plateaux. La société, elle le comprend, économiserait plus en annulant des productions qu’en continuant la série.